Qu’est-ce que la BD LISA ?

Le référentiel hydrogéologique BDLISA (Base de Données des LImites des Systèmes Aquifères) est un outil national qui permet de localiser les données relatives à l’eau souterraine  . Il vise à mettre à disposition une cartographie des entités hydrogéologiques sur l’ensemble du territoire.

Présentation de la BDLISA

La BD LISA correspond à un découpage du territoire national en entités hydrogéologiques (formations géologiques aquifères ou non) délimitées à 3 niveaux de détail suivant des règles élaborées dans le cadre d’une méthodologie nationale :

  • le niveau national (niveau 1 NV1) qui fournit une représentation nationale des grands ensembles hydrogéologiques. Il met en évidence leur distribution spatiale et leur importance en tant que ressource quantitative. C’est le support d’études d’orientation à l’échelle nationale. La gamme d’échelle d’utilisation cartographique est comprise entre le 1/500 000 et le 1/1 000 000 ;
  • le niveau régional (niveau 2 NV2) qui permet une représentation régionale ou par bassin des entités hydrogéologiques à une échelle de l’ordre du 1/250 000. Il doit permettre une qualification des systèmes aquifères au regard de leur importance en tant que ressource régionale, de leur vulnérabilité (à la sécheresse, aux pollutions) ;
  • le niveau local (niveau 3 NV3) qui correspond à la représentation la plus détaillée du référentiel, à une échelle de l’ordre du 1/50 000. Il identifie l’ensemble des entités connues, en s’appuyant sur les deux niveaux précédents et en les complétant, dans certaines zones, par l’identification des unités aquifères locales. Il constitue le support d’études ponctuelles permettant d’améliorer les connaissances hydrogéologiques (carte piézométrique  , modélisation,…).

La présentation du référentiel, ainsi que le principe de construction et de mise en œuvre sont détaillés dans le rapport BRGM/RP-62261-FR.

Les différentes informations associées aux entités hydrogéologiques

Les entités sont caractérisées par 4 attributs :

  • Thème : Grands types de formations géologiques
    • le sédimentaire (Bassin parisien,…)
    • le socle (Massif armoricain, Massif central,…)
    • l’alluvial
    • le volcanisme
    • les formations intensément plissées (massifs montagneux)
  • Nature : Potentialités aquifères
  • Milieu : Type de porosité  
  • Etat : Présence ou non d’une nappe, qui peut être libre et/ou captive
Liste des attributs des entités BD LISA (©SIGES) -  voir en grand cette image"
Liste des attributs des entités BD LISA (©SIGES)

Représentation des entités hydrogéologiques en profondeur

A la différence du référentiel BDRHFV1, les parties non affleurantes des entités sont représentées.

Sur la verticale, les entités sont ordonnées suivant un ordre croissant (ordre 1 pour les entités affleurantes, ordre 2 pour les entités situées juste au-dessous, …). L’ordre relatif permet de suivre la « progression » de l’approfondissement de l’entité, il renseigne le nombre d’entités la surmontant.

Ordonnancement vertical des entités en définissant un ordre de superposition (BRGM)"
Ordonnancement vertical des entités en définissant un ordre de superposition (BRGM)

Il est alors possible de représenter, en un point, la « pile » des entités hydrogéologiques. La pile est visualisable grâce au log hydrogéologique BD LISA.
En Seine-Normandie, il y a jusqu’à 55 « couches » d’entités sur la verticale.

Dans le référentiel, les épaisseurs ne sont pas prises en compte mais pourraient l’être ultérieurement. Le modèle de représentation des entités est dit « 2D1/2 ».

Coupe BDLISA permettant de visualiser l'empilement des entités hydrogéologiques (BRGM) -  voir en grand cette image"
Coupe BDLISA permettant de visualiser l’empilement des entités hydrogéologiques (BRGM)

Pour en savoir plus :

  • La présentation du référentiel, ainsi que le principe de construction et de mise en œuvre sont détaillés dans le rapport BRGM/RP-62261-FR

Revenir en haut