Une grande variété de réservoirs d’eau souterraine

Les aquifères présentent des particularités liées à la nature géologique et à la géométrie des formations rocheuses qui les constituent.

La diversité des roches réservoirs, roches pouvant contenir de l’eau, combinée à celle des climats et des formes du relief entraîne une grande variété de nappes d’eau souterraine, à la fois en taille, en profondeur et en comportement.

Les formations géologiques, sédimentaires pour l’essentiel, qui composent le sous-sol ont, lorsqu’elles sont assez perméables et poreuses, la capacité de permettre les écoulements de l’eau et de l’emmagasiner. Elles constituent alors des aquifères dans lesquels le comportement des eaux souterraines   est très variable selon les caractéristiques physiques et structurales des terrains.

Les aquifères se caractérisent principalement par leur lithologie, leur structure (épaisseur, morphologie des couches, plissements, fracturation…), leur porosité   efficace et leur perméabilité  .

Trois grands types de réservoirs

On distingue trois grandes familles d’aquifères :

  • Les aquifères de roches sédimentaires sont composés de calcaires, sables, grès  , craie  . Ils caractérisent les dépôts en couches dans les grands bassins actuels (bassins parisien, aquitain, etc…) ou ceux morcelés, voire déformés dans les chaines de montagne (Alpes, Pyrénées,…) ;
  • Les aquifères alluviaux sont constitués de matériaux déposés par les cours d’eau dans leurs vallées : sables et graviers, intercalés dans des limons fins. Vulnérables, ces nappes en relation avec les eaux de surface servent souvent de relais aux grandes nappes libres qui s’écoulent naturellement vers les points bas que sont les vallées ;
  • Les aquifères de roches cristallines (granite  , gneiss, etc…) et volcaniques (laves, cendres) stockent l’eau dans les fissures et les zones altérées (arènes). Ils abritent de petites nappes et sont fréquents en Bretagne, dans les Alpes, le Massif central et les Pyrénées.

Principaux types d’aquifères

Il n’existe pas de classification précise et unique des différents types d’aquifères et l’illustration suivante présente des contextes aquifères variés.

Principaux types d'aquifères (extrait de l'ouvrage « les eaux souterraines en France »)
Principaux types d’aquifères (extrait de l’ouvrage « les eaux souterraines en France »)

Revenir en haut