Test 2 : « Relations avec les eaux de surface » (états chimique et quantitatif)

Ce test est requis à la fois pour l’état chimique et l’état quantitatif des masses d’eau souterraine  . Il s’agit d’évaluer si les eaux souterraines   altèrent :

  • l’état écologique des eaux de surface en termes d’habitats physique (débit  , volume, niveaux d’eau) ou de qualité des apports (physico-chimie soutenant la biologie et les polluants spécifiques de l’état écologique) ;
  • l’état chimique des eaux de surface (par les apports polluants parmi les 41 substances, ou par diminution de la dilution suite aux prélèvements excessifs).

Pour le volet « qualité », l’analyse est menée sur les masses d’eau cours d’eau (MECE) :
Afin d’estimer les flux de matière (volet « qualité »), les paramètres d’état physico-chimique ou chimique déclassant les cours d’eau et suivis dans les eaux souterraines   ont été choisis.

Paramètre Groupe Nb. MECE déclassées Norme/Valeur-seuil ESO NQE MA /seuil Bon état MECE Unité
Phosphore total (Ptot) Nutriments 407 abs. 0,2 mg/L
Phosphate (PO43-) 225 abs. 0,5 mg/L
Nitrite (NO2-) 188 0,5 0,3 mg/L
Ammonium (NH4+) 181 0,5 0,5 mg/L
Nitrate (NO3-) 68 50 50 mg/L
Isoproturon Phyto-sanitaires 16 0,1 0,3 µg/L
2,4 MCPA 4 0,1 0,1 µg/L
Diuron 3 0,1 0,2 µg/L
2,4 D 1 0,1 1,5 µg/L
Zinc Métaux 29 5000 3100 µg/L
Cuivre 15 2000 1,4 µg/L
Chrome 4 50 3,4 µg/L
Nickel 2 20 20 µg/L
Trichlorométhane COHV 7 100 2,5 µg/L
Tétrachloroéthène 1 10 10 µg/L

Tableau : Paramètres d’état des cours d’eau (MECE) sélectionnés pour l’évaluation d’impact probable des eaux souterraines   (ESO) sur leur qualité.

Les normes de qualité étant différentes entre les eaux de surface et les eaux souterraines  , la qualité eaux souterraines   au point est réévaluée par rapport à la norme de qualité environnementale (NQE) des cours d’eau.

Pour chaque masse d’eau   cours d’eau (MECE) et pour chaque paramètre considéré, la probabilité des apports souterrains polluants est estimée par expertise : plusieurs facteurs sont pris en considération, à savoir :

  • le degré de dépendance de la MECE des apports hydriques (cf. « Etat quantitaif des masses d’eau ») ;
  • les flux massiques du polluant en provenance des eaux souterraines   par rapport aux autres apports estimés par le modèle SENEQUE ;
  • la présence des captages d’eau souterraine contaminés par la molécule analysée dans le bassin versant   du cours d’eau ;
  • l’existence des rejets domestiques ou industriels directs importants (pour les macropolluants) ;
  • le fond géochimique pour les éléments pouvant être d’origine naturelle (ex. métaux, phosphates) ;
  • l’examen d’autres paramètres pouvant influencer les conditions de transfert à l’interface eau / sol (ex. faibles concentrations en oxygène, pH, etc.). Il est important de noter certaines limites de la méthode appliquée et donc les incertitudes relativement importantes liées, notamment dues :
  • à la difficulté de prise en compte des relations entre la masse d’eau   amont et cette de l’aval, réceptrice des flux ;
  • à la méconnaissance de la dynamique des processus à l’interface sol / eau, alors que plusieurs polluants peuvent être absorbés sur les particules ou la matière organique ou au contraire, relargués (la dénitrification benthique et riparienne étant prise en compte par le modèle SENEQUE) ;
  • aux mesures insuffisantes (molécule non recherchée sur les captages, les masses d’eau cours d’eau non-suivis, les limites analytiques des laboratoires supérieures aux NQE) ;
  • à la non-prise en compte à ce stade de l’étude des rejets directs des métaux et des substances organiques d’origine anthropique.

La masse d’eau   souterraine est considérée comme « non-conforme » au test 2 si la somme des surfaces des bassins versants des cours d’eau impactés est supérieure à 20% de sa surface.
Il en résulte que la qualité de 113 masses d’eau cours d’eau (sur 1658) est potentiellement influencée par les apports polluants des eaux souterraines  .

Résultats du test 2 (volet « qualité ») : masses d'eau cours d'eau recevant les apports polluants significatifs des eaux souterraines et la conformité des masses d'eau souterraine au test (AESN, 2013) - JPEG - 347.8 ko
Résultats du test 2 (volet « qualité ») : masses d’eau cours d’eau recevant les apports polluants significatifs des eaux souterraines et la conformité des masses d’eau souterraine au test (AESN, 2013)

A l’issue de cette analyse, 5 masses d’eau souterraines ressortent « non-conformes » au test 2 :

MESO Longueur totale des MECE déclassées Surface totale des MECE déclassées Nb. de MECE déclassées Paramètres déclassants
3001 55,30% 50,30% 4 NO2, NH4, Cu
3005 21,00% 26,80% 3 NO2, NH4
3101 16,30% 21,00% 1 Cu, Pesticides
3102 21,50% 20,80% 9 NO3, NO2, NH4, Cu, P
3302 39,20% 36,90% 6 P

Tableau : Masses d’eau souterraines non-conformes au Test 2 « Altération chimique des eaux de surface ».
Les principaux paramètres, apportés en quantité significative par les eaux souterraines   au cours d’eau dégradés, sont les composés minéraux de l’azote, le phosphore, les pesticides et le cuivre.

Revenir en haut