Atlas hydrogéologique départemental de Seine Maritime de 1998

Les deux atlas hydrogéologiques de la Seine-Maritime, datés de 1990 et de 1998, mettent à disposition du public un grand nombre d’informations concernant les eaux souterraines   et la géologie :

  • L’atlas de 1990 réalisé par le BRGM est constitué d’une carte hydrogéologique du département au format papier accompagné d’une notice explicative
  • L’atlas de 1998, réalisé par la Compagnie Générale de Géophysique (CGG) pour l’AESN est un jeu de données cartographiques qui concerne la géologie et la géométrie de l’Aquifère   de la craie   dans le département de la Seine-Maritime

Partenaires

L’atlas hydrogéologique CGG de Seine-Maritime de 1998 (Géologie et Géométrie de l’Aquifère   de la Craie  )

En 1998, la Compagnie Générale de Géophysique (CGG) a réalisé pour le compte de l’AESN un travail de cartographie de la géologie et de la géométrie de l’Aquifère   de la Craie   dans le département de Seine-Maritime.
Il s’agit d’un ensemble de cartes fournies au format papier et partiellement au format SIG mais sans rapport associé. Ainsi la méthodologie d’établissement de ces différentes cartes (géométrie de l’aquifère   de la craie   et cartes piézométriques) n’est pas connue.

Atlas hydrogéologique papier de la Seine Maritime de 1998 (© SIGES)
Atlas hydrogéologique papier de la Seine Maritime de 1998 (© SIGES)

Volet Géologique : cartes des Isohypses des toits/murs de la craie  

Les 4 cartes suivantes sont disponibles au format papier (consultables dans les archives du BRGM Haute-Normandie notamment) et 3 le sont également au format SIG :

Chacune de ces cartes a été éditée au format papier aux échelles 1/100 000 (département couvert en 3 cartes papier) et 1/50 000 (département couvert en 5 cartes papier).

Volet Piézométrique   : cartes piézométriques de l’aquifère   de la craie  

Dans le même temps, la CGG a réalisé trois cartes piézométriques, correspondant à des événements différents (niveaux moyens, hautes eaux et basses eaux). La méthodologie concernant l’acquisition des données piézométriques sur le terrain et l’interpolation de ces données pour aboutir à ces cartes, n’est pas connue. Il n’existe en effet pas de rapport associé à ces cartes.
Les 5 cartes suivantes sont disponibles au format papier (consultables dans les archives du BRGM Haute-Normandie notamment) :

  • isopièzes de la nappe de la craie   en période de recharge   – Premier trimestre 1995-
  • isopièzes de la nappe de la craie   en période d’étiage – Premier trimestre 1974-
  • isopièzes du niveau moyen de la nappe de la craie   (moyenne 1974-1995 ?)
  • battements extrêmes de la nappe de la craie   (1974-1995)
  • Plan et position des puits   et des sources.

Chacune de ces cartes a été éditée au format papier aux échelles 1/100 000 (département couvert en 3 cartes) et 1/50 000 (département couvert en 5 cartes).

Seules 2 de ces 5 cartes sont disponibles au format SIG, et téléchargeables grâce aux services de téléchargement de couches SIG. Il s’agit des :

Les piézométries de hautes eaux 1995 et basses eaux 1974 n’étaient pas présentes dans le CD du délivrable transmis par la CGG à l’AESN.

Croisement des données Géologiques et Piézométriques

Par croisement des données géologiques et piézométriques moyennes, d’autres paramètres caractéristiques de l’aquifère   de la craie  , comme l’épaisseur de craie   saturée (craie   ‘’mouillée’’), l’épaisseur de craie   sèche (craie   ‘’sèche’’) ont été cartographiés.
Les 2 cartes suivantes sont disponibles au format papier (consultables dans les archives du BRGM Haute-Normandie notamment) et SIG :

Chacune de ces cartes a été éditée au format papier aux échelles 1/100 000 (département couvert en 3 cartes) et 1/50 000 (département couvert en 5 cartes).

Bibliographie

  • Chemin J., Hole J.-P., Peckre M., Vidard I. (1992) –BRGM - Notice de l’atlas hydrogéologique de la Seine-Mairtime, 66 p., 19 fig., 9 tab.
  • CGG (1998) – Géologie et Géométrie de l’Aquifère de la Craie – Département de la Seine-Maritime

Revenir en haut