Basse-Normandie

La Basse-Normandie : deux grands ensembles géologiques.

Liste des articles concernant la Basse-Normandie : voir le plan hiérarchique de Basse-Normandie.

Un territoire littoral : 470 km de cote

La Basse-Normandie est composée de trois départements, la Manche, le Calvados et l’Orne avec ses trois préfectures qui sont respectivement Saint-Lô, Caen et Alençon. Elle est bordée au nord et à l’ouest par la mer de la Manche sur environ 470 km, au nord-est par le territoire Haute-Normandie, au sud-est par la région Centre Val de Loire, au sud par la région Pays de la Loire et au sud-ouest par la Bretagne. D’une superficie de 17 589 km2, la Basse-Normandie accueille 1 473 494 habitants (recensement de 2010). Les principaux secteurs économiques qui structurent l’économie du territoire sont l’agriculture, la pêche, l’industrie, le bâtiment, le tourisme.

Le climat en Basse-Normandie est majoritairement de type océanique. Le courant perturbé atlantique conditionne les précipitations  , les températures ainsi que le régime des vents. De la plaine de Caen aux collines de Normandie, la pluviométrie se répartit suivant le relief en variant du simple au double. La Basse-Normandie reçoit en moyenne 1000 mm de pluie par an avec variabilité spatiale importante (de 700 à 1350 mm).

Une forte densité de ruisseaux

Avec ses nombreux fleuves côtiers, ses zones de marais et une forte densité de ruisseaux en têtes de bassins, la Basse-Normandie possède un réseau de plus de 25 000 km de cours d’eau environ. Quelques fois, le cours d’eau disparaît dans le sol pour ressortir quelques kilomètres en aval. Ces systèmes sont dits karstiques. Le site le plus spectaculaire en Basse-Normandie est le réseau karstique de l’Aure que l’on peut observer à 8 km au nord-ouest de Bayeux. Les eaux de surface s’engouffrent dans des pertes (Tourneresses, Grippe Sulais, Fosse Soucy) qui jalonnent le cours de l’Aure sur environ 600 mètres. Au-delà, l’Aure devient une rivière en partie souterraine et rejoint la mer par de larges conduits qui parcourent les calcaires bajociens. Les résurgences karstiques visibles sur le platier littoral à l’est de Port-en-Bessin constituent l’exutoire de la partie avale du cours de l’Aure.

La Basse-Normandie : deux grands ensembles géologiques

La Basse-Normandie doit sa diversité géologique remarquable à sa situation « à cheval » entre deux grands domaines géologiques distincts :

  • à l’ouest, le Massif armoricain, composé de terrains plissés précambriens et paléozoïques, et ses paysages vallonnés de bocage ;
  • à l’est, la bordure orientale du vaste Bassin Parisien, composée de terrains carbonatés (calcaires et marnes) jurassiques et crétacés parfois recouverts de formations cénozoïques argileuses (argiles à silex), et ses paysages ouverts de plaines (Caen, Argentan) et plateaux (Pays d’Auge).

En Basse-Normandie, différents réservoirs aquifères se distinguent :

Aquifères de socle

Dans l’ouest de la Basse-Normandie, le sous-sol est constitué de roches magmatiques, métamorphiques et sédimentaires anciennes : ce sont des roches dites « de socle ». Ces roches peuvent constituer des réservoirs d’eau souterraine  , appelés les aquifères de socle. Les aquifères de type granitiques sont assimilés à un système bicouche, avec un horizon supérieur composé des roches altérés et un horizon inférieur composé de formations fissurés et fracturés. La roche dure, aussi appelé roche mère forme le substratum des aquifères de socle.

Aquifères des bassins tertiaires dans le massif armoricain

Dans le département de la Manche, dans la zone centrale de l’isthme du cotentin, les formations plio-quaternaires ont été mises en évidence dans différents bassins s’étendant sur 50 à 100 hectares, avec des épaisseurs comprises entre 15 et 100 m.

Aquifère   sédimentaires

Le Trias est un complexe indépendant des séries de l’ouest du Bassin Parisien. L’aquifère   du Trias correspond à des niveaux de sables, galets ou de sables grésifiés, la plupart du temps sous forme de chenaux emballés dans des terrains détritiques plus argileux. La nappe est majoritairement libre, mais se trouve captive sous couverture des terrains secondaires et/ou tertiaires, notamment dans l’isthme du Cotentin.

Situés dans le domaine hydrogéologique du Bassin Parisien, dont les couches sédimentaires se succèdent du Trias au Quaternaire, les aquifères sédimentaires constituent une série de zones à nappes libres ou captives étendues, mais d’intérêt variable.

Les principaux aquifères sédimentaires de Basse-Normandie s’étendent du nord-ouest du Calvados au sud-est de l’Orne, l’aquifère   du Dogger en est un des plus étendus et exploités sur le territoire. Il se subdivise en deux formations distinctes, le Bathonien et le Bajocien. Les calcaires du Dogger plongent progressivement vers sur le Sud-Est, sous les marnes callovo-oxfordiennes. L’aquifère   devient captif et bénéficie ainsi d’une protection naturelle.

L’aquifère   des calcaires oxfordiens repose sur les marnes callovo-oxfordiennes. Dans la vallée de la Touques et de l’Orbiquet, la nappe est libre sous les alluvions  . Elle devient captive sous les marnes du Jurassique supérieur ou les argiles albiennes.

Le réservoir aquifère   du Cénomanien est constitué de craie   glauconieuse, supporté par une formation imperméable argilo-glauconieuse (albien à cénomanien). La nappe circule dans un milieu mixte, poreux, fissuré et parfois karstique, globalement localisé sur le plateau du pays d’Auge.

En bordure de mer dans le Cotentin, des petits aquifères dunaires sont exploités pour l’irrigation de cultures maraîchères, et très localement pour l’AEP. Ce type d’aquifère   est encore peu étudié de par leur faible exploitation.

Pour plus d’information : télécharger la synthèse détaillée de Basse-Normandie, contenant également une bibliographie générale sur la région.

La DREAL de Basse-Normandie a édité une plaquette d’information sur les forages d’eau :

Le forage d'eau en Basse-Normandie, octobre 2013 -  PDF - 8.3 Mo"
Le forage d’eau en Basse-Normandie, octobre 2013

Revenir en haut

Basse-Normandie

  • Cible : Grand PublicCible : Scolaire Basse-Normandie