Présentation générale du bassin Seine-Normandie

Les 6 bassins versants français

Les grands bassins hydrographiques au sens de la DCE (© ONEMA) - PNG - 54.6 ko
Les grands bassins hydrographiques au sens de la DCE (© ONEMA)

La France est divisée en six zones géographiques nommées « bassins versants », ou « bassins hydrographiques » correspondant aux cinq grands fleuves français (Rhône, Loire, Garonne, Seine et Rhin), auxquels s’ajoute la Somme. Ces six bassins sont (du plus grand au plus petit en surface) : les bassins Rhône-Méditerranée-Corse, Loire-Bretagne, Adour-Garonne, Seine-Normandie, Rhin-Meuse et Artois-Picardie.

Un bassin versant   collecte les précipitations   et contribue au débit   du fleuve via le réseau hydrographique   (système de cours d’eau interconnectés). À l’intérieur d’un même bassin, toutes les eaux reçues suivent, du fait du relief, une pente naturelle vers la même mer.

Un bassin hydrographique  , unité de gestion des ressources en eau en France, constitue un système écologique cohérent formé de différents éléments : l’eau, la terre et les ressources minérales, végétales et animales. À chaque bassin correspond une instance, le Comité de bassin  , plus communément appelé le « parlement de l’eau » et une Agence de l’eau, chargée de gérer et de protéger les ressources en eau, en collaboration avec l’ensemble des partenaires et usagers.

Le bassin Seine-Normandie

L’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN) est organisée en sept Directions territoriales correspondant aux cinq sous-bassins (Seine-amont, Marne  , Oise, Seine-aval, les fleuves côtiers bas-normands), auxquels s’ajoutent les territoires d’Ile-de-France et Paris petite couronne, caractérisés par un tissu urbain dense.
Le territoire du bassin Seine et cours d’eau côtiers normands s’étend sur 28 départements et 10 régions.

Directions territoriales de l'AESN et limites régionales (©BRGM-AESN, 2017) - PNG - 420 ko
Directions territoriales de l’AESN et limites régionales (©BRGM-AESN, 2017)

Revenir en haut

Bassin Seine-Normandie