Protection des captages

Les acteurs impliqués dans la gestion des eaux souterraines   sont confrontés à la nécessité d’assurer la protection de la ressource en eau utilisée pour l’alimentation en eau potable   (AEP).
Parmi les risques à prendre en compte, on distingue notamment les pollutions accidentelles, les pollutions diffuses, les problèmes de turbidité  , les interactions entre les eaux superficielles et eaux souterraines  
Cette démarche s’avère complexe du fait d’une part des caractéristiques du milieu naturel et d’autre part de la pluralité des acteurs ayant en charge la définition, la mise en œuvre et le contrôle de la protection de la ressource autour des captages d’eau souterraines.

La définition des Périmètres de Protection des Captages (PPC) et des Aires d’Alimentation des Captages (AAC) constituent des outils réglementaires visant à prévenir les risques de pollutions ponctuelles ou diffuses sur un point de prélèvement d’eau   pour la consommation humaine. La mise en œuvre, le cadre réglementaire, le mode de financement et le suivi des actions sont propres à chacun de ces deux outils.

Ces deux concepts font l’objet depuis août 2010, d’un document réalisé par le BRGM, à destination des collectivités territoriales, des syndicats d’eau et des services de l’Etat, intitulé « Améliorer la protection des captages d’eau souterraine destinée à la consommation humaine ».
Depuis 2013, un site national dédié à la protection des captages vis-à-vis des pollutions diffuses a été créé à l’initiative des ministères en charge de l’écologie et de l’agriculture, l’AFB (ex-ONEMA) et les agences de l’eau.

En territoire haut-normand, un guide pratique à l’égard des élus et techniciens a été élaboré, contenant de nombreuses parties générales s’adressant au plus grand nombre.
En Bourgogne, Alterre Bourgogne a réalisé un guide pratique à l’usage des acteurs de l’eau.
En Ile-de-France, une plaquette « Protéger les eaux souterraines et les captages d’Ile de France pour une bonne qualité d’eau du robinet » a été rédigée.

Revenir en haut