Assainissement Non Collectif (ANC)

Définition (d’après le site du Ministère de l’Ecologie)

L’assainissement non collectif   (ANC) désigne les installations individuelles de traitement des eaux domestiques. Ces dispositifs concernent les habitations qui ne sont pas desservies par un réseau public de collecte des eaux usées et qui doivent en conséquence traiter elles-mêmes leurs eaux usées avant de les rejeter dans le milieu naturel.

Les eaux usées traitées sont constituées des eaux vannes (eaux des toilettes) et des eaux grises (lavabos, cuisine, lave-linge, douche…). Les installations d’ANC doivent permettre le traitement commun de l’ensemble de ces eaux usées.

Principe de l’assainissement non collectif   d’après le site du Ministère de l’Ecologie

Principes de l'assainissement non collectif (Ministère en charge de l'Ecologie)
Principes de l’assainissement non collectif (Ministère en charge de l’Ecologie)

Suite à la collecte (1), les apports liquides et solides des eaux usées domestiques sont séparées dans une fosse étanche (2), et subissent une première dégradation. Ensuite, les eaux usées domestiques sont traitées dans un réacteur naturel (sol naturel ou sol d’apport – massif de sable  ) (3) par dégradation biochimique (activité microbiologique).

L’assainissement non collectif   sur le Bassin Seine-Normandie (Etat des Lieux 2013)

En 1999, environ 2 millions d’habitants possédaient un assainissement non-collectif (ANC). Depuis, ce nombre diminue, et, en 2011, 1,7 million d’habitants sont concernés (soit environ 710 000 dispositifs d’ANC estimés sur la base d’un taux moyen de 2,4 habitants par logement).
Sur les 8 664 communes du bassin, plus de 50% (4 530 communes, 1 200 000 habitants) ne disposent d’aucun réseau d’égout public et sont donc équipés en totalité par les dispositifs ANC. Ces communes entièrement assainies en non-collectif se situent principalement en partie est du bassin Seine-Normandie ainsi que entre l’agglomération parisienne et la zone littorale. Cette répartition traduit la réalité de la typologie de l’habitat qui peut être approchée par la notion de densité de population à l’échelle communale.

Carte des communes en ANC (AESN, Etat des Lieux, 2013) - JPEG - 260.3 ko
Carte des communes en ANC (AESN, Etat des Lieux, 2013)

Environ 500 000 habitants sont aussi équipés en ANC dans des communes partiellement desservies par une station de traitement d’eau usée collective.

Pour en savoir plus sur l’ANC :

Revenir en haut