Atlas hydrogéologiques départementaux de l’Aisne (1983 et 2009)

Les atlas hydrogéologiques de l’Aisne, datés de 1983 et de 2009, mettent à disposition du public un grand nombre d’informations concernant les eaux souterraines  . L’édition de 2009 a permis de réaliser une version actualisée, complétée et numérisée, utilisable sous SIG.

L’atlas constitue un véritable outil d’aide à la décision en matière de gestion quantitative et qualitative de la ressource en eau du département.

Partenaires -  voir en grand cette image

Atlas hydrogéologique de l’Aisne de 1983

La version de 1983 de l’atlas hydrogéologique du département de l’Aisne, produite par le Conseil Général de l’Aisne, le Ministère de l’Industrie et de la Recherche, l’Agence financière de Bassin Seine-Normandie et le BRGM, a été publiée sur support papier.

Cet atlas comporte une notice explicative se rattachant à deux cartes spécialisées sur fond IGN. Il forme une synthèse des observations et des études réalisées dans le département en matière d’eau souterraine depuis 1963.

  • La notice fait état de l’essentiel des connaissances sur les eaux souterraines   du département. Elle traite plus spécialement de la description des principaux aquifères et de l’exploitation des nappes ainsi que des problèmes touchant à leur vulnérabilité et à la préservation de leur qualité.
  • Réalisée en 2 feuilles (nord et sud), la carte principale à l’échelle 1/100 000 et datée de 1979 présente un ensemble de données concernant la géologie, l’hydrographie, les eaux souterraines   et les risques de pollutions des eaux. En cartouches de la carte principale, ont été représentés des agrandissements au 1/50 000 des secteurs de Saint-Quentin (feuille nord) et de Soissons (feuille sud). Une carte des prélèvements d’eau souterraine et des réseaux d’adduction d’eau potable a été réalisée au 1/250 000.

Cette version de l‘atlas hydrogéologique de l’Aisne n’est aujourd’hui plus éditée. Les données qu’elle contient ont près de 30 ans et rendent son contenu obsolète. Par ailleurs, le support papier de l’atlas est désormais supplanté par le développement des nouveaux outils que sont les systèmes d’informations géographiques (SIG).

Atlas hydrogéologique de l’Aisne de 2009

Constatant que le support et le contenu de l’atlas hydrogéologique du département de l’Aisne, publié en 1983, ne répondaient plus aux besoins actuels d’informations et de consultation des données, le BRGM a proposé au Conseil Général de l’Aisne et aux Agences de l’eau Seine-Normandie et Artois-Picardie d’en réaliser une nouvelle édition sous forme numérisée.

Cette version s’articule autour de plusieurs entités distinctes : la notice, la géodatabase (SIG) et la carte hydrogéologique départementale.

  • La notice fait état de l’essentiel des connaissances sur de nombreuses thématiques en rapport avec le sous-sol et les ressources en eau du département : climatologie, géologie, eaux souterraines  , eaux superficielles, géothermie   et risques naturels. Un aperçu de la qualité des eaux souterraines   est en outre proposé, complété par des fiches de synthèse issues des données du portail national d’accès aux données sur les eaux souterraines   ADES  .
  • Le corps principal de l’atlas est constitué d’une géodatabase, ou base de données géoréférencées, exploitable et facilement actualisable au moyen d’un logiciel SIG. Cette base rassemble divers éléments cartographiques concernant la géologie, les eaux souterraines  , les eaux superficielles et les risques naturels de l’Aisne. Cet outil permet à l’utilisateur une puissance de calcul dans le traitement de données géoréférencées et une réelle souplesse dans l’édition de cartes thématiques.
  • Réalisée sur une feuille A0, une carte hydrogéologique départementale complète l’atlas. Cet outil de travail sous format papier représente une synthèse de l’ensemble de données rassemblées.

L’ensemble de ces documents a pour objectif la constitution d’un véritable outil d’aide à la décision dynamique en matière de gestion quantitative et qualitative de la ressource en eau souterraine du département de l’Aisne.

Bibliographie

  • Allier D., Chrétien P. avec la collaboration de Baraton A., Leveau E., Minard D. et Tourlière B. (2009) – Atlas hydrogéologique numérique de l’Aisne - Notice – Rapport final. BRGM/RP-57439-FR, 158 p., 65 ill., 10 tab., 6 ann.
  • Chrétien P., Minard D., Thomas J. et Tourlière B (2009) – Atlas hydrogéologique numérique de l’Aisne – Rapport d’avancement – Année 2. BRGM/RP-56741-FR, 140 p., 48 ill., 8 tab., 6 ann.
  • Bernon N., Chrétien P., Minard D., Tourlière B. (2008) – Atlas hydrogéologique numérique de l’Aisne – Phase 1 : recueil des données et proposition du contenu de l’atlas. BRGM/RP-56336-FR, 50 p., 13 ill., 5 tab., 2 ann.
  • Caous J.-Y., Caudron M., Mercier E. (1983) – Notice de l’atlas hydrogéologique de l’Aisne,BRGM. 98 p., 26 fig., 7 tab.

Télécharger les atlas hydrogéologiques de l’Aisne :

Revenir en haut

Atlas hydrogéologiques de Picardie